Dégradation des sols : les Etats adoptent l'objectif de neutralité d'ici 2030

September 17, 2019 EcoVadis FR


Faire de l'atteinte de la neutralité en matière de dégradation des sols d'ici 2030 un objectif national. Telle est la décision sur laquelle se sont accordés les Etats parties à la convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD), réunis du 2 au 13 septembre à News Delhi (Inde) dans le cadre de leur 14e conférence (COP14). Cet objectif constitue l'un des 17 objectifs de développement durable (ODD) définis par les Etats membres de l'ONU en 2015 et constituant l'Agenda 2030. La neutralité en matière de dégradation des sols vise à enrayer la perte continue de terres saines, explique la délégation française au développement durable. "L'intention est de contrebalancer les pertes par des gains afin de parvenir à une situation où les terres saines et productives ne subissent plus aucune perte nette", ajoute-t-elle. Cet objectif doit permettre d'accroître la sécurité alimentaire en préservant et restaurant les services rendus par les écosystèmes, expliquent aussi les Nations unies.



A propos de l'auteur

EcoVadis FR

EcoVadis opère une plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE utilisée par plus de 55 000 entreprises de toutes tailles dans 155 pays. EcoVadis combine un système d’information et un réseau d’experts pour mettre à disposition de ses clients acheteurs et fournisseurs des notations simples, fiables et comparables couvrant 198 catégories d’achat et 21 indicateurs (des « émissions de CO2 » au « travail des enfants »

Suivez-nous/ Suivre sur Twitter Suivez-nous/ Suivre sur LinkedIn Visiter le site web Plus de contenu par EcoVadis FR
Article précédent
La vente de bouteilles d’eau en plastique bannie de l'aéroport de San Francisco
La vente de bouteilles d’eau en plastique bannie de l'aéroport de San Francisco

Fini les bouteilles d'eau en plastique si vous transitez par l'aéroport de San Francisco. Les passagers tro...

Article Suivant
L’Accord de Paris de 2015 vu sous l’angle d’une lutte internationale "boiteuse" contre les changements climatiques. 
L’Accord de Paris de 2015 vu sous l’angle d’une lutte internationale "boiteuse" contre les changements climatiques. 

Il semble quelque peu difficile aujourd’hui de douter du lien qui unit les changements climatiques aux acti...