Travail forcé des Ouïghours : Le Drian rappelle les marques à l'ordre 

October 20, 2020 EcoVadis ‏‏‎


Il y a «urgence» à ce que «les entreprises françaises ou européennes soient vigilantes sur le respect des droits de l’homme [au Xinjiang]», et «que nos entreprises et éventuellement les sociétés mères soient respectueuses de la loi de mars 2017 qui l’impose». Mardi, lors des questions au gouvernement, Jean-Yves Le Drian a rappelé à l’ordre, sans les nommer, les marques qui continuent à produire dans cette région de l’ouest de la Chine et ce malgré les très forts soupçons de travail forcé. «Nous n’acceptons pas de nous chausser et nous vêtir dans l’indignité et la maltraitance», a insisté la députée LREM Coralie Dubost.


A propos de l'auteur

EcoVadis ‏‏‎

EcoVadis is the world’s most trusted provider of business sustainability ratings, intelligence and collaborative performance improvement tools for global supply chains. Backed by a powerful technology platform and a global team of domain experts, EcoVadis’ easy-to-use and actionable sustainability scorecards provide detailed insight into environmental, social and ethical risks across 200+ purchasing categories and 160+ countries.

Suivez-nous/ Suivre sur Twitter Suivez-nous/ Suivre sur LinkedIn Visiter le site web Plus de contenu par EcoVadis ‏‏‎
Article précédent
Les États européens font un premier pas vers une PAC plus verte pour orienter l'agriculture de demain
Les États européens font un premier pas vers une PAC plus verte pour orienter l'agriculture de demain

Après de longues heures de négociations, les ministres de l'Agriculture européens ont trouvé un accord sur ...

Article Suivant
Accord de gouvernement : le commerce international au service du développement durable
Accord de gouvernement : le commerce international au service du développement durable

Faire du commerce international un levier en matière de développement durable : telle est l’ambition de la ...