Logistique et Covid 19 : LPR - La Palette Rouge raconte la gestion de la continuité des activités

April 15, 2020 Veronique Seel

"Cette crise a été l’occasion d’éprouver la solidarité entre les acteurs de la supply -chain, à tous les niveaux avec des fonctions complémentaires. Personne n’a intérêt à ce que la chaîne s’arrête parce qu’un autre corps de métier aura été négligé. Malgré les contraintes, nos prestataires ont jusqu’à présent montré une attitude exemplaire, ce qui a permis à LPR d’honorer toutes les commandes malgré des volumes d’activité inhabituellement élevés." 

Division du Groupe Euro Pool, LPR - La Palette Rouge est le spécialiste de la location-gestion de palettes depuis 25 ans. Notre clientèle compte de nombreuses marques leaders dans le secteur de la grande consommation (92 %) tels que les activités boissons, produits frais, épicerie, fruits et légumes ou produits hygiéniques. 

"En utilisant notre système de palettes réutilisables, nos clients parviennent à réduire leur impact environnemental et contribuent par conséquent à la transition vers une économie circulaire dans toute la chaîne d'approvisionnement."

Grâce à une expertise reconnue, une approche clients dédiée et un réseau de plus de 125 centres de service à travers l’Europe, LPR offre à ses partenaires et aux destinataires de ses palettes un service complet dans une vingtaine de pays européens. 

 

Quelle est la conséquence de la pandémie sur l'activité logistique de LPR ? 

"Etant un acteur clé de la supply-chain, en particulier pour l’approvisionnement de la grande distribution, LPR a reçu des fortes demandes au cours des 2 dernières semaines aussi bien pour la livraison de nos palettes sur les sites de production de nos clients que pour la collecte des palettes après utilisation auprès des distributeurs. Les volumes livrés et collectés en GSA étaient plus élevés d’environ 15% par rapport à la même période l’an dernier.

Il est à noter cependant l’arrêt des volumes destinés au secteur « Consommation Hors Domicile» de la part de nos clients (environ 10% des volumes) suite à l’arrêt des activités des collectivités et restaurants. Certaines fermetures d’usines ou ralentissements de la production (Carlsberg, Perrier, Vittel, Suntory…) ont été à déplorer également. Et enfin, la baisse récente des demandes dans le secteur des fruits et légumes ont eu un impact à ne pas négliger.

En ce qui concerne les effectifs de LPR : 100 % des collaborateurs de LPR sont à ce jour en télétravail et continuent de ce fait à assurer l’activité".

 

Quelles sont les premières difficultés rencontrées dans la continuité d’activité ?

Le risque humain aujourd’hui se situe davantage au niveau des transporteurs ainsi que de nos centres de services en charge du tri et de la réparation de nos palettes. Si le transport venait à s’arrêter pour quelques motifs que ce soit, nous serions rapidement en difficulté pour approvisionner les industriels fournisseurs de la grande distribution puisque nous serions dans l’incapacité de livrer. 

En ce qui concerne la logistique : les transports entre pays sont toujours autorisés ce qui est absolument indispensable dans notre activité.

De plus, LPR dispose d’un maillage du territoire avec plus de 120 centres de services qui sont tous opérationnels à ce jour malgré un niveau d’absentéisme parfois important pour certains.

Enfin, au niveau de nos fabricants, tous sont opérationnels en Europe. LPR avait anticipé les stocks de matières premières (Clous et éléments de réparation bois).

Au-delà des règles sociales qui varient dans chaque pays, LPR n’a pas noté de blocage législatif de centre de service ni de transports. Quelques allongements des temps de passage des frontières sont à noter. Le secteur de la supply-chain a semble-t-il été considéré dans tous les pays en Europe comme un secteur critique de l’approvisionnement des distributeurs.

 

Comment vous-êtes vous organisés ? L’ organisation va-t-elle évoluer dans la durée ?

Dans le malheur de cette crise, et étant une société européenne, nous avons bénéficié de l’expérience de notre filiale Italienne, située à Milan, et qui a été touchée de plein fouet plusieurs semaines avant. De ce fait, nous avons pu anticiper en interne le télétravail de tous nos collaborateurs et appliquer notre plan de crise de manière rapide et efficace.

Tout cela n’aurait pu se produire sans une équipe IT capable de s’assurer que 320 collaborateurs auront de quoi travailler depuis chez eux rapidement, et puissent se connecter en même sur les applications nécessaires à l’exécution de notre métier. Nous avons rapidement mis en place une cellule de crise pour assurer : l’information aux salariés avant tout, l’information aux clients ainsi qu’aux fournisseurs en tenant compte des arrêtés gouvernementaux en vigueur. Nous avons des outils en interne, qui nous permettent de centraliser l’information et de la rendre accessible à tous.

Des points quotidiens sont réalisés avec tous les Directeurs de pays, ainsi qu’avec les Directeurs opérationnels. Un point activité interne est communiqué à tous les salariés tous les matins.
Nos équipes commerciales, opérationnelles assurent des contacts très réguliers, avec tous nos clients pour répondre au plus près à leurs demandes.

En termes de projection, il est difficile aujourd’hui de prévoir quoi que ce soit, il y a des risques partout tant qu’il y a de l’Humain. Nous ne sommes pas à l’abri d’une usine qui ferme, ou d’un salarié qui se retrouve dans une situation psychologique difficile, même si tout est fait pour les préserver (numéro vert mis à la disposition par l’inspection du travail d’une écoute psychologique, ainsi que par les mutuelles).

 

Une conclusion propre au secteur de la logistique ? 

Cette crise a été l’occasion d’éprouver la solidarité entre les acteurs de la supply -chain, à tous les niveaux avec des fonctions complémentaires.

Personne n’a intérêt à ce que la chaîne s’arrête parce qu’un autre corps de métier aura été négligé. Malgré les contraintes, nos prestataires ont jusqu’à présent montré une attitude exemplaire, ce qui a permis à LPR d’honorer toutes les commandes malgré des volumes d’activité inhabituellement élevés.  

Cette crise démontre également le rôle vital des entreprises d’emballage dans cette chaîne : un statut déjà reconnu officiellement dans de nombreux pays d’Europe, qui facilite la continuité de l’activité de la supply-chain et que nous espérons voir généralisé dans tous les pays de l’union Européenne.  

 

Propos recueillis début Avril 2020 - Un grand Merci à Clarisse Chamayou, European Marketing & Communication Manager LPR 

LPR a fait le choix de la plateforme EcoVadis et partage son évaluation RSE avec de nombreux clients en Europe et vient tout juste d'obtenir la médaille Platine EcoVadis, le plus haut nouveau niveau de reconnaissance sur le référentiel !

Article précédent
Message des co-fondateurs EcoVadis
Message des co-fondateurs EcoVadis

Face à cette situation exceptionnelle, EcoVadis souhaite vous faire part des mesures et actions mises en pl...

Vidéo Suivante
Dr Roland Mees, Directeur ING Sustainable Finance
Dr Roland Mees, Directeur ING Sustainable Finance

Retour d'experience sur l'offre innovante de crédit à impact d'ING, en partenariat avec EcoVadis