3e édition de l’étude EcoVadis / Médiateur des entreprises

April 17, 2019 EcoVadis ‏‏‎

La France se place sur le podium du classement mondial des entreprises dans le domaine de la responsabilité sociale et environnementale (RSE)

 

Le Médiateur des entreprises et EcoVadis dévoilent les résultats de la 3e édition de l’étude «Comparatif de la performance Responsabilité Sociale & Environnementale (RSE) des entreprises françaises avec celle des pays de l’OCDE et des BRICS». Au total, 20.804 entreprises – dont 2996 françaises – ont été évaluées entre 2016 et 2018, sur l’environnement, le social et l’éthique. L’étude révèle notamment que les entreprises françaises progressent fortement et arrivent en 3e position pour leur niveau de management de la RSE. A noter : un coup de projecteur sur les performances des entreprises du secteur des transports et de la logistique, est également proposé.

 

Pour Pierre PELOUZET, médiateur des entreprises « La France confirme sa progression sur les thèmes Environnement et Social et rattrape son retard sur l’éthique. Nous montons désormais sur le podium, en devenant le 3e pays dans le classement mondial. Ceci confirme le fort intêret pour les entreprises et les administrations françaises de réaliser leurs achats auprès des PME et TPE de notre pays, leur permettant ainsi de bénéficier de leur fort egagement en matière de RSE et de déployer ensemble la responsabilité sociétale des entreprises françaises. »

 

« Ces résultats reflètent une dynamique très positive dans laquelle sont engagées les entreprises françaises. Leurs efforts sur les thématiques RSE s’inscrivent dans la durée, les entreprises françaises gèrent leur enjeux RSE de manière de plus en plus structurée. » déclare Sylvain GUYOTON, Senior vice-président recherche d’EcoVadis.

 

La France se hisse à la 3e place mondiale

france 3e troisieme place mondial RSE ecovadis score

Avec un score moyen de 51/100 (contre 43.8/100 lors de la 1ère édition et 48.3/100 pour la 2ème), les entreprises françaises – grandes entreprises, PME et établissements de taille intermédiaire – arrivent en 3e position de l’ensemble des pays passés en revue pour leur niveau de management de la RSE. Selon l’étude, elles ont développé le niveau « adapté » aux enjeux environnementaux et sociaux mais également sur l’éthique, thème au taux de progression le plus fort entre 2016 et 2018.

Si les scores globaux – regroupant l’environnement, le social et l’éthique – augmentent pour chacun des groupes (France, OCDE, OCDE hors France, BRICS), les entreprises françaises présentent de bien meilleures performances que la moyenne des BRICS (37,3/100) et sont largement au-dessus de la moyenne OCDE (46,5/100). Il est à noter que les performances moyennes s’améliorent dans toutes les zones depuis la dernière édition de l’étude. La France démontre néanmoins la plus forte progression (+6% contre 4% ailleurs dans l’OCDE et 1% pour les BRICS).

Si l’on affine l’analyse en s’intéressant à la distribution des scores, on remarque que la France concentre un nombre élevé d’entreprises dites “exemplaires”. Ainsi, près de 16% des entreprises de l’Hexagone ont obtenu un score « exemplaire », contre seulement 6% pour le groupe OCDE et 1% pour les BRICS. Le pourcentage des PME & ETI françaises, en situation de management de la RSE « incomplète » a fortement diminué en 6 ans, en passant de 56% à 30%. Ceci laisse, néanmoins encore à la France une marge de progrès à réaliser chez ces entreprises.

 

Les entreprises françaises confirment leurs performances

70% des PME/ETI et 75% des grandes entreprises françaises disposent désormais d’un système de gestion de la RSE « adapté », voire « exemplaire ». La part d’entreprises de niveau “exemplaire” a été multipliée par trois pour les grandes entreprises et par neuf pour les PME/ETI depuis la première édition. On observe que, les performances RSE des grandes entreprises restent supérieures à celles des PME/ETI, malgré le fort taux de progression de ces dernières.

Le retard relatif des entreprises françaises par rapport aux autres pays de l’OCDE, sur la maîtrise des enjeux éthiques – de la prévention de la corruption à la gestion responsable des données – souligné dans les deux éditions précédentes est désormais rattrapé. De 37,8/100 lors de la première édition (2012-2014), le score moyen éthique des entreprises françaises est à présent à 45,5/100, et atteint donc un score moyen égal à celui de l’OCDE. Cependant, 44% des entreprises françaises présentent encore un système de RSE « inexistant » ou « incomplet » sur ces sujets, prouvant qu’ils demeurent les enjeux où la France a le plus de progrès à faire.

La RSE : des efforts dans la durée

45% des entreprises fraçaises ont été évaluées au moins deux fois par EcoVadis, 33% dans les BRICS et 38% dans le reste de l’OCDE. Les entreprises ré-évaluées obtiennent en moyenne un meilleur score que celles évaluées pour la première fois : 54,4/100 en moyenne pour les entreprises évaluées plus d’une fois, contre 44,9/100 en moyenne pour celles examinées pour la première fois.

Focus sur le secteur des transports et de la logistique

En moyenne, les fournisseurs français du secteur transport et logistique obtiennent un score plus élevé que leurs homologues des BRICS et de l’OCDE. Ce secteur reste, néanmoins, en retrait par rapport à la performance générale.

 

Pour en savoir plus sur l’étude, et sur la méthodologie EcoVadis, rdv sur le site d’EcoVadis

 

A propos d’EcoVadis          
EcoVadis opère une plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE utilisée par plus de 55 000 entreprises de toutes tailles dans 150 pays. EcoVadis combine un système d’information et un réseau d’experts pour mettre à disposition de ses clients acheteurs et fournisseurs des notations simples, fiables et comparables couvrant 198 catégories d’achat et 21 indicateurs (des « émissions de CO2 » au « travail des enfants »). 70% des entreprises du CAC40 et plus de 300 grands groupes internationaux utilisent la solution EcoVadis pour cartographier les risques, couvrir les exigences de prévention anti-corruption et de devoir de vigilance et encourager l’innovation sur toute la chaîne de valeur incluant Axa, Auchan, Alstom, Heineken, L’Oréal, LVMH, Nestlé, Orange, Pernod-Ricard, Renault-Nissan, Sanofi et Schneider Electric. www.ecovadis.com/fr

 

À propos du Médiateur des entreprises : Le Médiateur des entreprises, placé auprès du ministre de l’Economie et des Finances, vient en aide aux entreprises et aux organisations publiques afin de résoudre gratuitement leurs éventuels litiges via la médiation et, plus largement, faire évoluer les comportements d’achats, dans le souci de rééquilibrer les relations clients fournisseurs, notamment grâce à la Charte « Relations fournisseurs responsables » et au Label « Relations fournisseurs et achats responsables », en partenariat avec le Conseil National des Achats (CNA). Il intervient également dans le domaine de l’innovation. Son réseau est présent dans toutes les régions. La saisine s’effectue depuis le site www.mediateur-des-entreprises.fr

 

Contacts presse

Paris : Agence Raoul
Sibylle de Villeneuve – sibylle@agenceraoul.com – +33 (0)6 45 29 58 57

Béatrix Prades – beatrix@agenceraoul.com – + 33 (0)6 69 42 48 30

 

Médiation des entreprises :

Steve Le Mentec – steve.le-mentec@finances.gouv.fr – 01 53 17 87 83 – 06 08 49 79 32

Paulina Ciucka-Laurent –  paulina.ciucka-laurent@finances.gouv.fr – 01 53 17 87 97

[1] Cette étude, réalisée tous les 2ans, exploite les données statistiques d’évaluation RSE des fournisseurs des grands groupes afin de mesurer la performance RSE des entreprises françaises, et de la comparer avec celles des pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) et des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

A propos de l'auteur

EcoVadis ‏‏‎

EcoVadis is the world’s most trusted provider of business sustainability ratings, intelligence and collaborative performance improvement tools for global supply chains. Backed by a powerful technology platform and a global team of domain experts, EcoVadis’ easy-to-use and actionable sustainability scorecards provide detailed insight into environmental, social and ethical risks across 190 purchasing categories and 150 countries.

Suivez-nous/ Suivre sur Twitter Suivez-nous/ Suivre sur LinkedIn Visiter le site web Plus de contenu par EcoVadis ‏‏‎
Article précédent
Atelier création de valeur avec EcoVadis et AXA aux Universités des Achats
Atelier création de valeur avec EcoVadis et AXA aux Universités des Achats

Les Universités des Achats devraient rassembler cette année 850 participants en lien avec la fonction Achat...

Article Suivant
Achats responsables : EcoVadis élargit son offre à destination des entreprises et des chaînes d’approvisionnement
Achats responsables : EcoVadis élargit son offre à destination des entreprises et des chaînes d’approvisionnement

La plateforme d’évaluation et d’amélioration de la performance RSE lance de nouveaux outils numériques pour...