Témoignage Droits Humains : recours au dispositif Workers’ Voice en complément des audits sur site et audits documentaires

September 24, 2020 FR EcoVadis FR

Le groupe Mars combine 3 approches complémentaires : évaluations RSE EcoVadis, outil Worker Voice et audits sur site. 

Mars Incorporated, l’un des plus gros groupes de l’agroalimentaire implanté dans une centaine de pays, a récemment redéfini sa vision, autour de laquelle toutes leurs décisions et actions s'articulent désormais : "Le monde que nous voulons demain dépend de la façon dont nous agissons aujourd’hui."

 

Pour concrétiser sa vision, Mars développe un plan de développement durable autour de trois piliers.

  • Agir pour une planète saine (Healthy Planet) : engagements pour le climat, mesures pour une meilleure gestion de l’eau et des terres dans le but de réduire l’impact sur l’environnement…
  • Faire prospérer les populations (Thriving People) : augmentation des revenus, respect des droits l’homme, opportunités données aux femmes, améliorations des conditions de travail et de vie des personnes impliquées dans leurs chaînes de valeur. 
  • Promouvoir la santé et le bien-être (Nourishing Wellbeing) : progression de la science et de l’innovation pour aider des milliards de personnes et leurs animaux de compagnie à mener une vie plus saine 

Next Generation Supplier”, le programme d’engagement des fournisseurs du groupe Mars Inc, s'inscrit dans l’enjeu de “faire prospérer les populations” et favoriser le bien-être des hommes et des femmes qui sont employés sur les sites de ses fournisseurs partout dans le monde.  

"L'un des buts du programme achats “Next Generation Supplier” c'est vraiment de mettre en avant le bien-être des hommes et des femmes qui sont employés sur les sites de nos fournisseurs et l'un des principes clés de notre nouvelle approche c'est ce que ne pouvons pas affirmer notre impact, si les travailleurs ne confirment pas eux-mêmes qu'ils voient effectivement les améliorations que l'on apporte avec notre programme. L'outil worker voice, c'est un outil important qui nous permet de vérifier notre succès." Aurelie Gouverneur - Responsible Sourcing Senior Manager du groupe Mars 

Dispositif  Workers’ Voice = la parole aux travailleurs  !

Le groupe utilise l'outil worker voice pour suivre de manière régulière les risques fournisseurs liés aux droits humains au titre de la gestion responsable de sa chaîne d’approvisionnement. Cet outil permet de questionner directement les ouvriers par téléphone sur leurs conditions de travail et ainsi de connaître la réalité du terrain. Il est également possible de mettre en place des mécanismes de gestion des alertes dans les chaînes d’approvisionnement.

Depuis que le groupe utilise cette technologie pour s’assurer du respect des droits humains dans ses chaînes d’approvisionnement, une certaine réticence de la part des fournisseurs est régulièrement observée en premier lieu, mais une fois l’argument de productivité avancé, ils sont désormais prêts à s’investir dans une telle démarche.

"Il est difficile au premier abord de convaincre les fournisseurs. En effet, il y a une crainte des fournisseurs quant à l’utilisation d’un tel outil car cela ne fait pas partie de leur façon de travailler et il faut donc leur expliquer que l’implication des employés et la production des sites sont liés et que l’implication des employés dépend directement du fait qu’ils se sentent entendus ou non par la direction." Aurelie Gouverneur - Responsible Sourcing Senior Manager du groupe Mars  

De toute évidence, récolter les résultats des sondages pour ensuite les laisser de côté n’a aucun sens. Il est donc important dans un premier temps de les analyser pour souligner les points positifs et négatifs puis d’intégrer ces données dans des rapports et enfin de mettre en place des plans d’actions spécifiques pour enrayer les problèmes soulevés par les travailleurs. Ces  plans d’action vont permettent d’initier un cercle vertueux, car ils sont la preuve pour les travailleurs que leur voix est entendue, cela incite donc les travailleurs n’ayant pas participé au sondage précédent à le faire les fois d’après, et ainsi, plus de points d’amélioration peuvent être soulevés pour ensuite être pris en compte dans les décisions de la direction achats.

"Si aucune action n'est prise rapidement et de façon visible après un sondage, le niveau de confiance et d'engagement des travailleurs va être directement impacté négativement. C'est à double tranchant." 

Il est également dans l’intérêt des directions des sites de mettre en place ces plans d’actions car les donneurs d’ordre demandent de réaliser ce sondage auprès de leurs travailleurs très généralement dans le cadre d’un programme achats responsables, par conséquent les résultats et l’attitude des directions de sites à l’égard des points négatifs mentionnés vont influencer le choix des partenaires commerciaux de ces donneurs d'ordre. En effet, de plus en plus d'entreprises dont Mars, implémentent pour leurs équipes achats des indicateurs de performance liés au Développement Durable.

Avoir un réel impact positif...

Au delà de la logique de compliance et de mise en conformité avec le nombre croissant de  réglementations liées au devoir de vigilance, l’objectif que poursuit le groupe Mars en ayant recours à cet outil worker voice est celui de créer des opportunités et ainsi d’avoir un réel impact positif. Dans son témoignage, cette responsable achats donne ainsi un exemple d'opportunité créée grâce à la réalisation de sondages worker voice auprès des travailleurs de l’un de leurs partenaires commerciaux basé en Inde. Dans cet entrepôt de stockage de produits finis prêts à être distribués sur le marché indien, des femmes qualifiées y étaient employées pour coller des étiquettes sur ces produits afin qu’ils puissent être commercialisés.

 “Quand nous avons réalisé le sondage auprès de ces employés et que nous avons aussi fait beaucoup d'entretiens en face à face, la direction a réalisé que ces jeunes femmes étaient toutes qualifiées, qu'elles avaient un diplôme, un niveau de formation supérieur, simplement peut-être pas dans la bonne langue ou simplement étaient en quelque sorte sous l'emprise sociale de leurs parents, de leur famille et ne pouvaient pas quitter leur lieu d'origine pour aller chercher de meilleures opportunités ailleurs.” 

Leur donner l'occasion de s’exprimer au travers de ce sondage a permis d’établir une communication entre la direction du site et ces femmes au travers d’entretiens et de leur proposer des positions beaucoup plus adaptées à leur niveau de qualification et ainsi plus épanouissantes. En suivant, un programme d’éducation et de sensibilisation pour les femmes a vu le jour au sein de l’entreprise de ce partenaire commercial. 

Gestion responsables des droits humains sur les chaînes d’approvisionnement et devoir de vigilance : combinaison audits sur site, audits documentaires et Worker’s voice 

Dans une logique d’accompagnement de ses fournisseurs vers une amélioration continue de leurs pratiques sociales et environnementales, le processus comprend en amont de chacune des visites sur site, une invitation à faire évaluer la qualité de leur système de gestion RSE par EcoVadis et la demande d’un accord pour qu’un sondage Worker Voice puisse être réalisé directement auprès des employés. 

“Pour chacun de nos fournisseurs, nous avons une première visite sur site, qui est une visite pour vraiment voir ce qui se passe et prendre la température. En suivant, nous déployons un plan d’amélioration puis on fait de nouveau une visite sur site pour faire un suivi, mais avant cela, on réévalue l'évolution sur les systèmes de gestion avec EcoVadis et on réévalue le ressenti des travailleurs quant à leurs conditions de travail avec le sondage Worker Voice d’Ulula. 

La répétition des évaluations RSE EcoVadis, des sondages worker voice et des visites sur site entre le déploiement de chaque plan d’amélioration permet au groupe Mars de suivre l’évolution des pratiques responsables de leurs fournisseurs et d'agir sur les risques que les activités de ses fournisseurs présentent pour les personnes et pour l’environnement.  

 

Un grand Merci à Aurelie Gouverneur pour ce témoignage. Le webinaire est désormais disponible en replay sur ce lien.

 

Article écrit par Clémence Knific.

***

Pour en savoir plus : 

A propos de l'auteur

FR EcoVadis FR

EcoVadis opère une plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE utilisée par plus de 65 000+ entreprises de toutes tailles dans 160+ pays. EcoVadis combine un système d’information et un réseau d’experts pour mettre à disposition de ses clients acheteurs et fournisseurs des notations simples, fiables et comparables couvrant 200+ catégories d’achat et 21 indicateurs (des « émissions de CO2 » au « travail des enfants »

Suivez-nous/ Suivre sur Twitter Suivez-nous/ Suivre sur LinkedIn Visiter le site web Plus de contenu par FR EcoVadis FR
Article précédent
Performances RSE 2015-2019 des entreprises françaises
Performances RSE 2015-2019 des entreprises françaises

Note de synthèse FRANCE Etude 2020 Indice EcoVadis sur l’évolution 2015-2019 des performances RSE des entre...

Article Suivant
Indice EcoVadis 2020 : 5 ans de performances RSE des entreprises, y compris PME
Indice EcoVadis 2020 : 5 ans de performances RSE des entreprises, y compris PME

L’ambition de l’“EcoVadis Business Sustainability Risk and Performance Index” est de suivre et comparer de ...