Le soutien à la Garde nationale est une action prise en compte dans l’évaluation RSE EcoVadis

July 6, 2021 FR EcoVadis FR

+800 entreprises ont signé une convention de soutien avec la Garde nationale.

La Garde nationale a été créée le 13 octobre 2016 pour rassembler les réservistes opérationnels des ministères de l'Intérieur et des Armées. Elle compte en moyenne plus de 5 000 réservistes supplémentaires chaque année et ce sont aujourd’hui plus de 6 000 réservistes des armées, de la Gendarmerie et de la Police nationales qui sont employés quotidiennement.

Près de 70% des réservistes opérationnels militaires sont issus de la société civile et plus de la moitié n’a aucune expérience militaire. Ce sont des hommes et des femmes qui souhaitent s’engager pour protéger les français et renforcer la cohésion de la nation.

“Je suis chargé de la mise en place de mesures destinées à inciter les entreprises à mieux employer l'apport de leurs salariés-réservistes. Le soutien à la garde nationale est une action de Responsabilité Sociétale de l'Entreprise (RSE) : par la signature d’une convention de soutien à la politique de la réserve opérationnelle, les entreprises matérialisent leur démarche citoyenne, leur adhésion à la politique des réserves opérationnelles, à l’esprit de défense et contribuent à la sécurité nationale. Plus de 800 employeurs mettent à disposition leurs salariés au profit de la réserve opérationnelle en leur facilitant la prise de jours consacrés à cette  activité. Cela permet aux employés de donner un sens supplémentaire à leur vie et de bénéficier d’une formation utile dans le cadre professionnel”

Contre-amiral (2s)Emmanuel GOURAUD

Chargé de mission Secrétariat Général de la Garde Nationale

La politique de la réserve opérationnelles repose sur l’obligation faite par la loi aux employeurs civils de libérer leurs collaborateurs-réservistes 8 jours par année civile dans le cadre de leur activité de réserve : découvrir la video d'introduction

La politique engagée par le ministère chargé de la Défense depuis 2004 a pour objectif d’aller au-delà des dispositions légales, tout en prenant en compte les impératifs économiques et professionnels des employeurs privés et publics.

Aller au-delà des dispositions légales...

Les entreprises, organismes et administrations qui souhaitent mettre en œuvre des dispositions plus favorables à la disponibilité et à la réactivité de leurs collaborateurs-réservistes peuvent signer une convention de soutien à la politique de la réserve opérationnelle avec le ministère des Armées qui détaille le nombre de journées allouées, les délais de préavis ou encore le maintien du salaire durant la période de mission.

A ce jour, 800 employeurs ont signé une convention de soutien à la politique de la réserve opérationnelle avec le Secrétariat Général de la Garde Nationale.

 

… et le valoriser dans vos actions prises en compte dans l’évaluation EcoVadis

40% de l’évaluation RSE EcoVadis repose sur les ACTIONS mises en œuvre par les entreprises.

En cohérence avec la philosophie du référentiel RSE international EcoVadis, c’est le fait de faciliter cet engagement du/de la salarié(e) qui est pris en compte.

Ce soutien à la politique de la réserve opérationnelle est une mesure concrète valorisée dans l’évaluation du thème social et droits de l’homme, tout comme tout autre type de facilitation de l’engagement civil des salariés, au sein d’ONG et d’associations. 

Cette convention de soutien avec la Garde nationale relève du thème Social et Droits de l’homme, au niveau “conditions de travail”.  

Les employeurs civils ont l’obligation de libérer les réservistes opérationnels 8 jours par an dans le cadre de leur activité de réserve.

Pour chaque entreprise évaluée, les analystes EcoVadis observent le détail de la convention signée avec la garde nationale et valorisent par exemple les congés supplémentaires alloués au-delà des jours de vacances habituels.

L’intégralité des facteurs de facilitation de l’activité des réservistes peut être valorisée. Ils incluent, outre la concession de ces autorisations d’absence, un appui quant aux modalités de rémunération, et une souplesse contribuant à la réactivité des volontaires par la modulation des délais de préavis pour leurs formations et leurs missions, en temps normal ou en cas de crise. L’ensemble de ces aspects participe de la mise en place d’un environnement favorable à l’engagement citoyen individuel des salariés.

“Cet exemple d’initiative en faveur des envies d'engagement des salariés est l’occasion de rappeler aux entreprises évaluées que des actions RSE de toutes natures sont prises en compte dans l’évaluation EcoVadis… à condition d’en apporter la preuve documentaire. La convention avec la Garde nationale, ou tout autre document détaillant cet engagement (e.g. rapport RSE), fait donc partie des documents à télécharger dans le cadre de l’évaluation.” 

Yann Gloux | Ecovadis Senior CSR Analyst

 

A propos de l'auteur

FR EcoVadis FR

EcoVadis gère une plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE utilisée par plus de 75 000 entreprises de toutes tailles dans 160 pays. EcoVadis combine un système d’information et un réseau d’experts pour mettre à disposition de ses clients acheteurs et fournisseurs des notations simples, fiables et comparables couvrant 200 catégories d’achat et 21 indicateurs (depuis les « émissions de CO2 » au « travail des enfants »).

Suivez-nous/ Suivre sur Twitter Suivez-nous/ Suivre sur LinkedIn Visiter le site web Plus de contenu par FR EcoVadis FR
Article précédent
Bonnes Vacances et bel été
Bonnes Vacances et bel été

Ici, depuis la France, l’arrivée de cet été 2021 s’accompagne de bons signaux au niveau européen. Le Green ...

Article Suivant
2020, la grande accélération de la transformation
2020, la grande accélération de la transformation

“Yearbook des changemakers” du groupe Freelance : 2020, la grande accélération de la transformation.