ISO 20400, norme internationale d’orientation achats responsables

May 11, 2022 Veronique Seel

La norme d'orientation ISO 20400 souligne l’importance de la Fonction Achats dans la transformation des entreprises. Elle fête ses 5 ans en 2022.

“ISO 20400, Achats responsables – Lignes directrices”, première norme internationale au monde publiée en avril 2017 par l’ISO, donne des recommandations pour atteindre des objectifs de responsabilité sociétale tout le long de la chaîne d’approvisionnement. Un rapport d'état d'avancement a été publié fin 2021. 

 

ISO 20400 – la norme achats responsables

En prolongement de l’ISO 26000, cette norme d’orientation doit permettre aux entreprises et organisations de toutes tailles, de secteur public ou privé, d’engager l’ensemble de leurs fournisseurs au delà du rang 1.

Dès que les organisations commencent à considérer la durabilité lors de leurs décisions d’achat, elles influencent l’ensemble de leur chaîne d’approvisionnement vers des pratiques plus responsables :

“Les achats constituent un puissant instrument pour toutes les organisations désireuses de se comporter de façon responsable en contribuant au développement durable et à la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies. En intégrant la responsabilité sociétale dans les politiques et les pratiques d’achats, incluant les chaînes d’approvisionnement correspondantes, les organisations peuvent gérer les risques (et les opportunités) en matière de développement environnemental, social et économique responsable”. (extrait introduction de la norme)

En toute logique, bien qu’elle ne se substitue pas à la législation, la norme fournit un point de départ pour intégrer efficacement des considérations relatives à la responsabilité dans l’activité d’achats et les chaînes d’approvisionnement, comme les exigences réglementaires de Devoir de vigilance ou bien encore Sapin II.

Enfin, ce référentiel incite à aller au delà de la gestion des risques ESG et de la prise en compte des externalités négatives. Par des méthodes de management novatrices, c’est l’innovation et la création de valeur qui est recherchée :

“Les achats responsables représentent une opportunité d’apporter une valeur ajoutée à l’organisation en améliorant sa productivité, en évaluant sa valeur et ses performances, en facilitant la communication entre les acheteurs, les fournisseurs et toutes les parties prenantes, tout en encourageant l’innovation.” (extrait introduction de la norme)

ISO 20400, nouveau référentiel pour les achats responsables

Sept sections et trois annexes informatives

ISO 20400

ISO 20400

 

Illustration : Collectif  ISO20400.org. Présentation détaillée en français.

Les grands domaines abordés sont, comme pour ISO 26000, l’organisation de la gouvernance, les droits de l’Homme, les relations et conditions de travail, mais aussi environnement, loyauté des pratiques, questions relatives aux consommateurs, communautés et développement local.

Pour les entreprises et autres organisations déjà avancées, ISO 20400 doit permettre d’améliorer les programmes et systèmes existants, en tirant parti des meilleures pratiques observées dans le monde entier.

« La norme ISO 20400 achats responsables présente les approches pour considérer les enjeux sociaux et environnementaux dans les chaînes d’approvisionnement. La place accordée à la formalisation et l’organisation rend hommage aux pionniers des Achats Responsables qui n’ont eu de cesse de promouvoir un nouveau modèle managérial dans la relation fournisseur. Un néo management à la fois performant et durable d’ores et déjà adopté par de nombreuses entreprises françaises. »

Sylvain Guyoton, Senior VP Research EcoVadis 

 

EcoVadis & la norme ISO 20400

Connaître, suivre et rendre compte des pratiques de l’ensemble des entreprises impliquées dans sa chaîne d’approvisionnement, aussi complexe et internationale soit-elle.

La solution mutualisée EcoVadis vient répondre à certaines directives des sections 6 “Structurer la fonction achats axée sur la responsabilité sociétale” et  7 “Intégrer la responsabilité sociétale dans les processus achats existants”

Les solutions et services EcoVadis sont conçus pour accompagner la montée en puissance de la Fonction Achats dans la compétitivité globale d'une organisation, son apport d’innovations et de valeur :

– cartographie des risques pour hiérarchiser les actions à entreprendre et les partenaires à cibler en priorité,

– sélection des fournisseurs selon des scores simples, fiables et comparables à l’échelle mondiale

– suivi des performances RSE tout au long de la gestion du contrat

– processus d’engagement des fournisseurs et progression des performances 

 

Laura Bochniak, Analyste EcoVadis, dans un article consacré aux 5 ans de la norme, rappelle : “le rapport de point d’étape de la norme publié en fin d'année, tout comme les dernières analyses des données d'évaluation EcoVadis brossent un tableau similaire du paysage actuel des achats responsables : l'intérêt des entreprises sur les enjeux de durabilité s'est rapidement accru ces dernières années et les achats responsables sont au coeur de nombreux défis. D'une part, les entreprises sont confrontées à une pression croissante de la part des consommateurs, des gouvernements et d'organisations supranationales pour qu'elles assument davantage de responsabilités dans l'atténuation de la crise climatique. D'autre part, le paysage réglementaire de la chaîne d'approvisionnement devient de plus en plus complexe et de plus en plus difficile à gérer seul. Pour être conforme aux exigences réglementaires, répondre aux attentes des clients et fournir des produits et services à l'épreuve du temps, les entreprises doivent apprendre à s'approvisionner de manière plus durable”. 

 

La 20400 et la crise sanitaire 

Face aux nombreuses remises en cause provoquées par la crise du Covid-19, Annie Sorel, vice-présidente de l'ObsAR, appellait les entreprises à amplifier leur politique achats responsables en se laissant justement guider par la norme ISO 20400 : 

"Les entreprises peuvent se laisser guider par la norme ISO 20400 qui propose de choisir un produit non pas en fonction de son seul prix, mais en fonction du « coût du cycle de vie ». La norme ne s'adresse pas simplement aux directeurs des achats, mais à tous les échelons de l'entreprise, du comité exécutif aux acheteurs, pour engager la totalité de l'organisation dans une logique responsable. Pour qu'une telle politique fonctionne, il faut qu'elle soit alignée avec la stratégie de l'entreprise.

De surcroît, le principe de la norme permet aux organisations, PME comme grands groupes, d'obtenir un avantage concurrentiel en favorisant leur notation extra-financière, en facilitant le benchmarking et en leur permettant de mieux répondre aux appels d'offres internationaux. "

Annie Sorel -Interview Les Echos Juin 2020

Hugues Poissonnier rappelle aussi dans un article toutes les « bonnes surprises » associées à des approches achats responsables ambitieuses alignées avec l'esprit de la 20400, "à l’heure où, plus que ça ne l’a jamais été, la capacité à créer de la valeur quand tout va bien ou à être plus résilient quand ça va moins bien repose sur la collaboration avec les partenaires économiques (fournisseurs, clients, voire concurrents)".

 

Ressources en français sur l'ISO 20400 et les achats responsables - Bonnes nouvelles 2022 ! 

L’ObsAR a publié un guide pratique consacré à la norme ISO 20400 dans le cadre de la collection AFNOR « 100 questions pour comprendre et agir » qui propose une approche opérationnelle et pragmatique de la norme ISO 20400. Pour 23€ TTC, vous contribuez indirectement au financement de l'association car tous les rédacteurs ont donné leur accord pour que les droits d'auteurs de l'ouvrage reviennent à l'ObsAR.

En ligne : les résultats 2022 du baromètre français annuel ObsAR achats responsables  

Une consultation sur les 5 ans de la norme ISO 20400 est en cours. 

Baromètre ISO 20400 : une nouvelle mesure est prévue en fin d'année 2022, une belle manière de faire le point 5 ans plus tard sur l'appropriation de la norme. Initiée par A2 consulting, une première mesure faisait le point en 2018 sur le déploiement sur les organisations en France.

***

Achats responsables, aller plus loin côté entreprises : rendez-vous sur notre bibliothèque 

Pour les acheteurs publics : un guide en français "Evaluations RSE et achats publics responsables

 

A propos de l'auteur

Veronique Seel

Véronique Seel has been creating French content (data/studies/analysis and interviews) for EcoVadis since 2017. A graduate of the Conservatoire National des Arts et Métiers (Paris) in Engineering and B2B Marketing, Véronique progressively specialized in CSR and sustainability during her time as consultant for Vigeo Eiris, then helped BNP Paribas Cardif to create a Sustainable Development department, followed by three years contributing to cleantech and mobility projects in the European Atlantic Area. Véronique Seel is a partner of the Coapi cooperative based in La Rochelle, France.

Plus de contenu par Veronique Seel
Article précédent
RUBBERWAY® : cartographier les pratiques RSE de toute la chaîne d’approvisionnement du caoutchouc naturel.
RUBBERWAY® : cartographier les pratiques RSE de toute la chaîne d’approvisionnement du caoutchouc naturel.

Une initiative du groupe Michelin, principal acheteur mondial de caoutchouc naturel. L’ application RUBBERW...

Article Suivant
Les clauses contractuelles RSE ne sont pas lues par les fournisseurs
Les clauses contractuelles RSE ne sont pas lues par les fournisseurs

70% des acheteurs interrogés incluent une clause RSE dans leurs contrats et par voie de conséquence, 80% de...