Les Achats responsables en temps de crise : 4 pratiques à fort impact

March 31, 2020 Veronique Seel

 

Grandes entreprises, ETI et collectivités, accélérez, dans la mesure du possible les délais de paiement des TPE, PME/PMI, indépendants et autres structures vulnérables !


Un groupe de travail mobilisé par la Médiation et composé des directeurs achats représentants du Conseil National des Achats (CNA) a rédigé en 2009 la charte pour des Relations fournisseurs responsables, guidé par trois grandes lignes directrices :

  • le sentiment d’urgence afin d’éviter que les mauvaises pratiques achats n'entraînent rapidement la disparition de nombreuses entreprises, 
  • le sens des responsabilités pour dire haut et fort les bonnes pratiques à promouvoir afin de favoriser la bonne vitalité de notre économie nationale, 
  • et le souci de la redevabilité, qui a conduit les auteurs de la charte au pragmatisme nécessaire afin de pouvoir raisonnablement mettre en œuvre ces engagements pour des achats responsables. 

L’ambition était de fixer clairement des orientations pour construire et animer des relations équilibrées entre les grands comptes et leurs fournisseurs TPE/PME et de proposer une alternative au modèle des relations clients-fournisseurs placées sous le rapport de forces. 

 

Au cœur de cette crise d’abord sanitaire, mais bien sûr économique et financière,

sans commune mesure depuis des décennies, le CNA et les équipes de la Médiation du Ministère de l'Économie et des Finances viennent de traduire l’esprit de la charte achats responsables en quatre pratiques qui peuvent apparaitre simples” mais qui “sont le reflet de retours d'expériences de nos adhérents de par leur volonté de favoriser une certaine qualité de relation clients fournisseurs et donc de soutien de cet écosystème”.

Pierre Pelouzet, Médiateur des entreprises, rattaché à Bercy, appelle les grands donneurs d'ordre, grandes entreprises et collectivités à faire preuve de "solidarité" :

“Sur le sujet du règlement des factures, je lance un appel aux entreprises et collectivités pour qu'elles paient tout ce qu'elles doivent le plus rapidement possible. Il ne faut pas forcément attendre le délai de 60 jours pour régler les fournisseurs et éviter les manques de trésorerie. Quelques grands groupes peuvent dans certains cas faire gagner des périodes considérables de trésorerie à leurs fournisseurs en attendant que la situation s'améliore. Sur les finances des grands groupes, ce paiement n'a pas forcément un grand impact. En revanche, cela peut jouer énormément sur la trésorerie des PME.”

Jean-Luc Baras, Président du Conseil National des Achats, rappelle que la fonction achats est un des maillons essentiels de la chaîne de la valeur au sein de nos entreprises et organismes publics : 

“Pour la fonction Achat qui régule, oriente, manage et conseille l’activité et les flux BtoB, c’est un défi qui demande la plus grande responsabilité pour protéger nos entreprises, petites et grandes, et plus globalement notre zone économique : la France et l’Europe. C’est sur ces bases sauvegardées par tous que nous trouverons le terreau indispensable à la reconstruction à venir.”

Dans l'immédiateté du moment, la traduction de l’esprit de cette Charte se décline en quatre actions concrètes à mettre en pratique, si ce n'est pas encore le cas, pour la poursuite de l’activité économique :

"S'assurer que la chaîne de traitement de factures fournisseurs soit en parfait état opérationnel" 

Les ressources humaines mobilisées ne doivent pas se limiter à l'échelle industrielle à l'outil de production, ou à la fonction achats, mais aussi aux parties prenantes clientes impliquées dans la chaine de traitement des factures

“Accepter les facturations intermédiaires et faciliter dans la mesure du raisonnable les réceptions de travaux/prestations”

savoir "fluidifier" les paiements en offrant aux fournisseurs la possibilité de facturations intermédiaires, tout en veillant à développer la dynamique de réception des travaux/prestations associés

“Être à l'écoute de nos fournisseurs PME/TPE/Start-up pour les accompagner à passer le cap"
L’ écosystème est composé par un grand nombre d'entreprises de petites structures : il y a lieu d'être particulièrement attentif à leurs difficultés éventuelles pour les accompagner à la recherche de solutions les plus appropriées

"Maintenons le flux des commandes"
Maintenir un certain niveau d'activité économique, c'est savoir prendre les décisions pour "éviter les trous d'air" de demain en engageant les commandes, voire selon les cas, en anticipant certains besoins 

 

Article précédent
Les entreprises de toutes tailles font preuve de solidarité et d’engagement  RSE
Les entreprises de toutes tailles font preuve de solidarité et d’engagement RSE

Face à la pandémie de Covid-19, les entreprises du monde entier se mobilisent

Article Suivant
Message des co-fondateurs EcoVadis
Message des co-fondateurs EcoVadis

Face à cette situation exceptionnelle, EcoVadis souhaite vous faire part des mesures et actions mises en pl...