Neutralité carbone : comment le réseau EcoVadis aide les entreprises à réduire leurs émissions directes et indirectes ?

April 6, 2022 FR EcoVadis FR

1. Une dynamique favorable à un avenir plus durable enclenchée au niveau des Etats et des entreprises

L’accord de Paris sur le climat, adopté fin 2015 à l’issue des négociations de la COP21 et entré en vigueur en 2016, enclenche au niveau des Etats et des entreprises une nouvelle dynamique favorable à un avenir plus durable. Une étude publiée en 2021 et réalisée par Oxford Net Zero et ECIU (Energy and Climate Intelligence Unit) révèle que les engagements de neutralité carbone couvrent 68% du PIB mondial. Aussi, la réduction des émissions de gaz à effet de serre devient un élément central du discours et de la stratégie RSE des entreprises.

Le premier volet du sixième rapport du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), publié en août dernier, confirmait la nécessité de mettre immédiatement en place des actions concrètes visant à réduire de manière significative les émissions de CO2. Sans cela,  le seuil de 1,5°C pourrait être franchi d’ici 2050, compromettant ainsi la stabilité du climat. Le GIEC vient tout juste de publier en avril 2022 son nouveau rapport sur l’atténuation : malgré les mobilisations des Etats et des entreprises, les émissions de gaz à effet de serre mondiales continuent d’augmenter.

Selon António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C qui a été maintenu lors du sommet de la COP26, pourra être atteint uniquement si les Etats respectent leurs engagements. Réseau Action Climat démontre même le besoin de revoir à la hausse les objectifs climatiques nationaux initialement définis, notamment celui de la France. Tous les Etats doivent sortir des énergies fossiles et les pays développés doivent honorer leur promesse de financements climat faite aux pays plus défavorisés. 

Le respect des engagements des Etats vers la neutralité carbone dépend grandement des initiatives et contributions des entreprises. Et, malgré tous les efforts que les entreprises ont pu faire ces dernières années en matière de décarbonation, la marge de progression vers une croissance économique neutre en carbone reste considérable.

L'engagement des fournisseurs sur les questions de durabilité devient de plus en plus un élément fondamental de la conduite des affaires dans tous les secteurs et toutes les régions du monde. L'accent est mis sur le climat au plus haut niveau des organisations, et cela s'est répercuté sur les chaînes d'approvisionnement" Lydia Elliott Supply Chain Manager à la We Mean Business Coalition Conférence #Sustain2022

Face aux exigences croissantes des législateurs et des clients, les dirigeants d’entreprise et leurs équipes n’ont d’autre choix que de réduire sans plus attendre l’empreinte carbone de leurs activités. “L’impact” fait désormais partie des indicateurs de pilotage indispensable à la stratégie de décarbonation des entreprises. Autrement dit, il convient de mesurer et publier les progrès réalisés par rapport aux objectifs de réduction des émissions CO2 sur les différents scopes (1,2,3), de sorte à démontrer les impacts positifs générés par l’entreprise et sa chaîne de valeur sur la planète et ses populations.  

Le Carbon Action Module, qui est une partie intégrante de la gamme de solutions EcoVadis fournissant des données RSE fiables et vérifiées, aide justement les entreprises de toutes tailles au travers de ses fonctionnalités intégrées à réaliser des progrès tangibles en matière de réduction des émissions de C02 ainsi que de reporting carbone. Découvrez comment dans le dernier EcoVadis Network Impact Report

 

2. Qu'est-ce que le Carbon Action Module ?

Le Carbon Action Module d'EcoVadis dédié aux entreprises menant des actions en faveur du climat sur les scopes 1, 2 et 3, donne aux professionnels des Achats, de la RSE et du changement climatique des informations sur les pratiques internes et celles des fournisseurs relatives à la gestion de l’empreinte carbone. Les différentes fonctionnalités de ce module permettent de collecter et d’analyser les données servant à prioriser, enclencher, et booster la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour atteindre les objectifs fixés.

La fiche d'évaluation carbone, au cœur du Carbon Action Module, permet aux clients EcoVadis de rapidement évaluer la maturité de leur système de gestion des GES et d’identifier les points d'amélioration à travailler pour obtenir une meilleure performance carbone. Les entreprises du réseau EcoVadis utilisent également les fiches d’évaluation carbone pour suivre les performances de leurs partenaires commerciaux sur les GES et les impliquer dans une démarche collaborative de décarbonation en amélioration continue.

 

Découvrez dans le rapport EcoVadis Network Impact 2022 comment le Carbon Action Module aide les entreprises à mettre en place des actions de réduction des émissions CO2 et à générer ainsi un impact positif à grande échelle sur la planète et la société. 

Les outils intégrés au Carbon Action Module et développés par nos équipes facilitent la tâche des entreprises dans leur stratégie de décarbonation. Par exemple, le calculateur d’impact carbone les aide à quantifier précisément leurs émissions de GES. Les données récoltées leur servent ensuite dans le cadre de leur reporting carbone. Aussi, la mise à disposition d’un module dédié à la gestion des GES sur la nouvelle plateforme de formation en ligne EcoVadis Academy à destination des employés permet de favoriser l’implication du plus grand nombre.'

 

3. Gestion et reporting carbone : une marge de progression considérable

Un an après le lancement du Carbon Action Module (CAM), plus de 9000 fiches d’évaluation carbone ont été réalisées et partagées dans le réseau EcoVadis. Le nombre de nouvelles entreprises clientes ayant adhéré au CAM a dépassé de 50 % l'objectif fixé, et l'adoption s'accélère alors qu'EcoVadis continue de déployer des améliorations en 2022.

Premiers résultats : l'analyse des 5000 premières fiches d’évaluation carbone révèle deux tendances majeures et interdépendantes. 

51% des entreprises évaluées ont un niveau de gestion du carbone “faible”.

Sur l’ensemble des fiches d’évaluation carbone, plus de la moitié des entreprises (51%) présentent en effet une maturité faible en matière de gestion et de reporting carbone, tandis que seules 13 % sont associées à un niveau de maturité élevé. 

 
Pour en savoir plus sur la maturité de la gestion et du reporting carbone des entreprises évaluées au sein du réseau EcoVadis, consultez le rapport EcoVadis Network Impact 2022.

8% des entreprises évaluées ont défini un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

Parmi les entreprises disposant d’une fiche d’évaluation carbone, il y a un manque d'ambition en matière de réduction des émissions de CO2. Une grande partie d’entre elles n’ont en effet ni rendu public ni même déterminé en interne un objectif lié à la neutralité carbone. Par exemple, seulement 8% des entreprises évaluées ont défini un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), tandis que seulement 2% se sont engagées dans l'initiative Science Based Targets (SBTi) ou ont établi des objectifs similaires.

 

4. Les PME ont un rôle crucial à jouer en matière de neutralité carbone et création d’impacts positifs sur la planète et la société

Toutefois, ce niveau d'immaturité relative à la gestion de l’empreinte carbone doit être compris dans son contexte. 

EcoVadis classe la taille des entreprises selon les critères suivants :

  • Grande = 1 000+ employés
  • Moyenne = 100-999 employés
  • Petite = 0-99 employés
Près de 90 % des entreprises qui composent le réseau d'évaluation EcoVadis sont des entreprises de moins de 1000 employés, dénommées PME ici pour simplifier. Ces entreprises, en comparaison des plus grandes, sont soumises à une pression moindre de la part des organismes réglementaires et des parties prenantes en matière d’engagement et reporting carbone. Par conséquent, ces PME partent inévitablement d'un point de départ plus bas, lorsqu'il s'agit de mettre en place leur transition vers un modèle plus durable. La première étape comprend la mise en place de processus spécifiques pour mesurer l’empreinte carbone et rendre publics les chiffres associés.
 
 
Pour en savoir plus sur la maturité de la gestion et du reporting carbone des entreprises évaluées au sein du réseau EcoVadis, consultez le rapport EcoVadis Network Impact 2022.
 
Cela dit, lorsqu'il s'agit d'agir rapidement pour la décarbonation, les petites et moyennes entreprises (PME) ont tendance à bénéficier de certains avantages structurels dont les grandes entreprises ne disposent généralement pas. Par exemple, bien que les PME disposent souvent de moins de ressources que leurs homologues plus grandes, elles sont en mesure de mettre plus rapidement en place des initiatives de réduction de l’empreinte carbone sur leurs processus internes. De même, du fait que les PME ont d’ordinaire une base d’approvisionnement plus réduite et subissent moins de pression de la part des actionnaires, la communication sur la stratégie achats responsables de leur entreprise auprès des partenaires commerciaux et l’engagement dans une démarche responsable commune sont facilités. Tout cela leur permettant ainsi de créer rapidement des impacts sociaux et environnementaux positifs sur l’ensemble de leur chaîne de valeur.   
 
Bien qu’il reste beaucoup à faire pour étendre à plus grande échelle les impacts positifs générés par le Carbon Action Module, des progrès significatifs ont été réalisés au cours de l'année écoulée. Pour créer davantage d’impacts sociaux et environnementaux positifs et tangibles, la première étape consiste à quantifier les résultats actuels liés à l’empreinte carbone et à implanter des politiques et mesures solides pour décarboner efficacement. Ces premiers développements cruciaux se produisent déjà à un rythme impressionnant dans l'ensemble du réseau de notation EcoVadis.
 

Sustain 2022 #DestinationImpact : deux sessions portent spécifiquement sur la décarbonation à l’échelle d’une chaîne d’approvisionnement : 

A propos de l'auteur

FR EcoVadis FR

EcoVadis gère une plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE utilisée par plus de 100 000 entreprises de toutes tailles dans 175 pays. EcoVadis combine un système d’information et un réseau d’experts pour mettre à disposition de ses clients acheteurs et fournisseurs des notations simples, fiables et comparables couvrant 200 catégories d’achat et 21 indicateurs (depuis les « émissions de CO2 » au « travail des enfants »).

Suivez-nous/ Suivre sur Twitter Suivez-nous/ Suivre sur LinkedIn Visiter le site web Plus de contenu par FR EcoVadis FR
Vidéo précédente
Décarboner toute la chaîne de valeur pour plus d'impacts positifs
Décarboner toute la chaîne de valeur pour plus d'impacts positifs

Les entreprises doivent réduire sans plus attendre leur empreinte carbone, qui peut être constituée jusqu'à...

Article Suivant
Une fonction achats qui priorise l’écologie dans ses indicateurs dynamise la performance économique de l’entreprise
Une fonction achats qui priorise l’écologie dans ses indicateurs dynamise la performance économique de l’entreprise

À partir de quatre études de cas, nous proposons quatre explications qui montrent que mettre l’écologie au ...

Neutralité carbone : comment le réseau EcoVadis aide les entreprises à réduire leurs émissions directes et indirectes?

En Savoir Plus